COLLOQUE  DU 21 MARS 2020 

 

« LE CHANGEMENT CLIMATIQUE »

Vérités et Manipulations

« L’Université Indépendante de Vichy organise le samedi 21 mars 2020, en partenariat avec la Ville de Vichy, un colloque ouvert au public, portant sur le changement climatique. Ce thème, au centre de l’actualité, reçoit un intérêt croissant de la part du public. Il est néanmoins très difficile de s’y retrouver parmi les paramètres ayant une importance capitale dans ce changement climatique. C’est pour cela que nous proposons un colloque sur ce sujet aux multiples facettes dont il est difficile de discerner les corrélations voire effets collatéraux, et d’avoir une convergence étayée sur les causes, les phénomènes et les conséquences.

En nous entourant de spécialistes, nous pourrons juger et discerner ce qui est du ressort de l’écologie, de la météorologie et de la climatologie. Voire. bien sûr des effets cumulatifs. La Terre a connu par le passé divers types de climats, de bien plus chaud à bien plus froid, et la vie n’a pas pour autant cessé d’être. Il est entendu que la phase d’aujourd’hui, l’anthropocène, nous intéresse au plus haut point, et que nous nous concentrons sur la vie actuelle afin que les conditions perdurent, c’est bien logique !

Des climato- sceptiques ou réalistes aux alarmistes, voyons les changements qui s’opèrent, quelles sont les solutions, les effets néfastes, les dangers – comment les surmonter-, les vrais paramètres du changement, l’impact humain… et une population mondiale qui augmente, malgré les politiques de certains pays. Une économie nouvelle devrait émerger de ce changement climatique, sans peut-être entrer dans une phase de « collapsing » (effondrement) de notre économie libérale, mais en étant attentif au questionnement posé par le club de Rome (fondé en 1968 par l’Accademia dei Lincei) et dont le rapport « Halte à la Croissance » paru en 1972 , nous a fait prendre conscience à la consommation excessive des biens, des fossiles, des minéraux… terrestres, du développement durable et de la préservation de l’environnement. Inéluctablement nous devions déboucher vers une économie de récession, à laquelle nul ne veut se soumettre… L’invention étant une des vertus propres à l’homme, nous nous efforçons de trouver des parades dans l’urgence, mais peut-être pas dans la continuité.

Nous avons un certain nombre de solutions, quelles sont-elles ? A l’heure du “World War Zero”, de la « neutralité Carbone », du « collapsing », d’une réforme économique en puissance, …il nous faut comprendre les différents scénarios et les conférences issues de ce colloque ouvriront les portes de la connaissance partagée. Ce qui reste notre objectif principal »

 

Pierre Jean Paris

Vice –Président de l’UIV

Coordinateur du Cercle des Sciences et des Techniques

Membre du comité ad’hoc de préparation au colloque